A la une

Le stage pratique Bafd

Quelques pistes pour bien choisir et préparer son stage pratique.
Les directeurs sont une denrée rare, c’est une vraie chance parce que cela vous donne la possibilité (dans une certaine mesure) de choisir entre différents terrains de stage. Mais pas d’empressement, il est indispensable de bien faire les choses, et dans l’ordre !


Étape 1 : bien connaître le cadre réglementaire qui te permet de valider tes stages :

• S’assurer que le séjour ou l’accueil de loisirs est bien déclaré !
• Celui-ci a forcément lieu en France,
• Et ton équipe est obligatoirement composée d’au moins 2 personnes pour que le stage soit valide.
• Le premier stage pratique peut-être réalisé en tant que directeur adjoint.

Étape 2 : imaginer le cadre dans lequel tu aimerais diriger

La plupart des directeurs stagiaires ont déjà une idée bien précise de ce qu’ils aimeraient faire :
• avec quel public,
• quelle équipe,
• pour faire quoi, et au service de qui… autrement dit, avec quel organisateur j’aimerai travailler ! et donc quel est son projet éducatif.
• mais aussi : dans quel lieu, sur quel type de structure…

Tous ces éléments constituent ce à quoi tu tiens, des éléments plus ou moins négociables à échanger avec l’organisateur. L’organisateur a une place centrale dans ton parcours et sur le stage pratique. Il a une mission évaluative qui donne lieu à la rédaction d’une appréciation pour chacun des stages, mais il doit également être un partenaire et une aide au fur et à mesure de ton parcours.

Le panorama des organisateurs est vaste ; il s’agit pour certains de véritables professionnels de l’organisation d’ACM, pour d’autres c’est un engagement bénévole, avec un temps et une disponibilité qui peuvent être limités. Certains ont suivi la totalité du cursus : animateur, directeur puis organisateur, d’autres en sont beaucoup plus éloignés.

Étape 3 : être recruté !

C’est bien beau tout ça, mais pour diriger le séjour de ses rêves, il faut déjà être recruté ! Comme pour tes postes d’animateur, il t'appartient de te préparer à cet exercice en ayant préparé cet entretien :
• connaître ton CV et ta lettre de motivation,
• être capable de te présenter simplement en retraçant ton parcours,
• être capable de formuler tes valeurs ainsi que les modes d’organisation auxquels tu tiens en tant que directeur – cela dessine déjà les grandes lignes de ton projet pédagogique,
• Et évidemment, mieux tu connais le contexte du séjour pour lequel tu postules ainsi que le projet éducatif de l’organisateur, mieux c’est !

Prends le temps, être recruté n’est pas une course ! Il est préférable de s’y prendre à l’avance, quelques mois au moins avant le démarrage de l’accueil ou du séjour. Laisse-toi une petite marge pour bien appréhender le contexte et les moyens à disposition et laisse-toi également un peu de temps pour donner ta décision.

Étape 4 : Préparer son séjour

Avec l’organisateur

• vérifier les différents éléments du contexte [pour ne pas découvrir la veille du premier jour que votre séjour est sous tente, au fond d’une vallée lugubre du Nicaragua, avec 150 euros de budget].
• clarifier les éléments contractuels de votre mission – afin d’éviter toute déconvenue qui parasite durablement les relations : temps de travail, niveau de rémunération, récupération, engagement de frais, date de signature du contrat, période d’essai, etc.
• formaliser ce que vous attendez de lui, et demandez à ce qu’il explicite clairement ce qu’il attend de vous. Ce premier travail doit aboutir à un tableau clair fixant la répartition des tâches. Cela est d’autant plus indispensable si l’organisateur est présent sur le lieu ou à proximité du séjour.
• définir ensemble un calendrier : quelles actions à mener, dans quels délais.

Avec l’équipe

• vous laisser suffisamment de temps pour définir les postes et recruter,
• puis pour préparer ensemble le séjour : rencontres avec les animateurs, repérage sur place, élaboration du projet pédagogique, idées d’activités, organisation des relations avec les enfants, etc…
• récupérer tous les éléments administratifs indispensables,
• et porter une attention particulière à l’évaluation et l’accompagnement des animateurs les plus jeunes et/ou stagiaires.

Se préparer soi !

• en ébauchant les grandes lignes de son projet pédagogique et en imaginant les méthodes pour le construire avec son équipe et les partenaires,
• en anticipant toutes les petites choses qui peuvent se faire avant le séjour et qui feront gagner du temps : listing, réservations, supports pour l’équipe, affichage, etc.
• en préparant également son sac de directeur.
• penser à prendre des notes, régulièrement, et dès le démarrage du cursus ; cela facilitera votre travail du quotidien et vous fera gagner du temps lors de la rédaction du bilan final.

TROUVER UNE FORMATION
1500 formations disponibles

Ressources docs

40 ans d’expérience, 1500 formations, 30 000 Stagiaires
L’Ufcv, 1er organisme de formation au Bafa