A la une

Postuler au job d'animateur

Animateurs, animatrices, l’heure est venue de candidater ! Parce qu’il n’est pas toujours facile de se présenter sous son meilleur angle devant un employeur, voici quelques conseils pour partir du bon pied.

 

Réaliser un CV facile à lire et cohérent

Le contenu

Le CV est un support court, qui permet de retracer qui tu es dans un format succinct et de manière synthétique. Normalement, il est contenu dans un format de type A4, même si sa forme peut varier. Voici les différents éléments que doivent contenir ton CV :

Tes coordonnées

Tes coordonnées doivent être le premier élément de ton CV. Doivent ainsi apparaître en haut à gauche : 

  • Prénom NOM, âge 
  • Adresse Postale 
  • Téléphone Portable 
  • Adresse Mail   

À cela, tu peux rajouter d’autres informations qu’il te semble approprié de renseigner le plus tôt possible auprès de ton directeur, le permis notamment, apprécié si tu n’habites pas à côté.

Ta photo

Même si cet élément est facultatif, il est néanmoins appréciable. Contrairement à la photo d’identité, la photo d’un cv peut se permettre un peu plus de libertés. Tu dois essayer d’y refléter une image de toi-même positive et adaptée au contexte : sérieux, amusant… à toi de voir. Si tu as déjà une expérience des colos, pourquoi ne pas mettre une photo où tu apparais en tant qu’animateur ? La photo est surtout utile pour le recruteur car c’est un moyen précieux de se souvenir de toi pour le directeur, qui aura rencontré plusieurs candidats pour un même poste. 

Un titre

Comme ton CV cible un job précis, il est important de préciser pour quel job tu postules. Cet intitulé peut aussi être la manière dont tu te définis pour le poste (Animateur polyvalent, par exemple). 

Tes formations

Dresse ici la liste des  formations que tu as suivies et qui sont en lien avec le poste recherché. Il ne s’agit pas forcément de formations qualifiantes, et le spectre des compétences peut être assez large dès lors qu’il peut être utile à ton travail d’animateur. Pour ceux qui débutent et pour qui cette rubrique est peu fournie, il est tout à fait possible de préciser et décliner le contenu succinct de ses formations. Évidemment, dans cette rubrique, le cursus Bafa tient une place prépondérante. 

Tes expériences 

Dans cette catégorie, liste tes expériences en lien avec l’animation et/ou le milieu professionnel. Précise bien pour chacune d’elle la date, le lieu, le nom de l’employeur et tes actions. 

Tes compétences 

Dresse ici une liste de tes compétences en lien avec l’animation et le poste : pas besoin de mentionner ton niveau d’Anglais ou ta maîtrise de Photoshop, sauf si cela te semble justifié pour le job. Si tu sais mettre en place des grands jeux, cuisiner ou encore jouer d’un instrument, alors met le en avant ! 

Tes centres d’intérêts 

Cette rubrique permet de donner un aperçu de ta personnalité. Elle est communément placée en fin de CV, et doit rester très succincte (pas plus de trois centres d’intérêts).  Une fois encore, réfléchis à l’image que tu veux  renvoyer : choisis donc trois de tes centres d’intérêts les plus à mêmes de te définir et de correspondre à un job d’animateur. 
Attention : même si cela peut paraître courant, il est déconseillé d’ajouter une catégorie « qualités » dans un CV. Tu risques de tomber dans le « motivé, créatif et dynamique », stéréotype de toute candidature…   

La mise en page

Même avec un CV bien rempli, la présentation n’est pas à négliger : c’est l’identité visuelle de ta candidature, aussi assure toi qu’elle corresponde au poste visé. La présentation doit aussi refléter une image de toi à ton futur employeur. 
Il est déconseillé d’utiliser plus de 2 couleurs et 2 polices de caractères : par exemple avec du noir comme dominante et une couleur de renforcement pour les titres et/ou les années, dans une police de caractère similaire.  
Utilise de préférence une police sans empattements :  pas comme ça, plutôt comme ça Si tu veux utiliser une police « fantaisie », assure-toi qu’elle soit en accord avec le contexte.    

Écrire une lettre de motivation 

Cette lettre a pour objectif de valoriser tes atouts pour le poste tout en montrant que tu as bien cerné les enjeux et responsabilités propres à celui-ci. Comme le CV, la lettre de motivation tient en une page et se structure en parties.

  • Phrase d’introduction
    Après une courte description de ta situation actuelle (fin d’études, recherche d’emploi pour l’été, etc.) expose ta candidature brièvement. 
  • Première partie : description de l’employeur et de son offre d’emploi
    Montre tout d’abord que tu connais ton employeur : les activités qu’il met en place, son projet et ses spécificités. Résume avec tes mots les enjeux du poste pour lequel tu postules. 
  • Deuxième partie : mise en lien de l’offre avec ton parcours
    Réapproprie-toi les enjeux du job en les mettant en parallèle avec ta propre expérience. 
  • Troisième partie : mettre en évidence l’apport de ton embauche pour toi comme pour l’employeur
    Fais valoir que ce travail participera à tes projets d’avenir, ainsi qu’à la cohérence de ton engagement. Agrémente le tout d’idées concrètes sur ce que tu pourrais être amené à mettre en place en tant qu’animateur, qui seront un plus pour l’employeur. 
  • Conclusion : remerciements et politesse
    Précise que tu restes à la disposition de l’employeur pour un éventuel entretien, et remercie-le cordialement de l’attention qu’il aura porté à ta candidature. 


Mises en garde :
Évite d’utiliser des termes comme «créatif », « motivé », « dynamique », « sérieux », « aimable », « entreprenant », ou encore « sociable » : ces mots se retrouvent trop souvent dans toutes les lettres de motivation... justifie plutôt ses aspects de ta personnalité par des exemples concrets qui parleront d’eux-mêmes. N’oublie pas d’indiquer tes coordonnées en haut à gauche, comme sur ton CV. Inscris aussi le nom de l’employeur en haut à droite, légèrement plus bas que tes coordonnées.  

Passer l’entretien 

Qu’il se déroule physiquement, par téléphone ou via Skype, l’entretien allie avant tout tact, dialogue et un petit peu de chance.  

L’Apparence 
Un candidat présentable, tonique et souriant aura toujours plus de chance qu’un candidat négligé, anxieux ou lunatique. Soigne ton apparence tout en gardant à l’idée que tu postules pour être animateur/animatrice, pas cadre supérieur(e).    


L’Expérience
Beaucoup d’annonces mettent en avant la recherche d’animateurs expérimentés : pas facile de trouver une première expérience, ou de faire le poids face à ceux qui ont déjà une bonne avance en matière d’animation…si tu as moins d’expérience dans l’animation que les autres candidats, tu pars toujours avec un désavantage. A toi donc de tirer un maximum de contenu et de mettre à profit des expériences parfois moins professionnelles qui feront ressortir ta motivation et ton engagement (la fois où j’ai gardé les enfants des voisins, le jeu de société que j’ai mis en place avec mes petits cousins, etc.).  


Le contenu 
Un entretien intéressant est plus à même de retenir l’attention, et pas seulement à travers les réponses que tu peux apporter. Ne reste pas tout le temps dans un schéma de question/réponse mené par ton interlocuteur, prend parfois les devants et n’hésite pas à poser des questions. Un candidat curieux est aussi par extrapolation un candidat motivé et intéressé. Si tu le peux, essaie de redéfinir avec tes mots les attentes et les qualités requises pour le job. Cela montrera a ton interlocuteur que tu as bien cerné les enjeux et les responsabilités du poste, et te permettra de mieux te mettre en avant.   
Des qualités que les directeurs recherchent    Savoir parler de soi Un million de diplômés Bafa, et moi, et moi, et moi ? Pour les directeurs, il est nécessaire de connaître le mieux possible son équipe d’animateurs. Impossible donc de prendre quelqu’un dont on ne connaît rien : n’hésite pas à mettre en avant tes goûts et tes centres d’intérêts.  
Être capable de se mettre en situation facilement  Certains directeurs n’hésiteront pas à te mettre en situation afin de tester tes capacités. Que ce soit en te demandant tes agissements en cas de situation conflictuelle entre enfants… ou bien en te demandant de chanter des comptines.  Prépare toi donc au meilleur comme au pire.   


La chance 
Parce qu’un entretien signifie souvent plusieurs entretiens, garde à l’esprit que d’autres candidats peuvent avoir plus d’expérience et plus d’aisance à l’oral que toi. Que ce soit à cause de l’ordre de passage ou d’événements extérieurs, il y a toujours le facteur chance qui, quelles que soient tes qualités, peut te faire passer à côté d’un job. Vu d’un autre bord, un entretien en apparence raté peut aussi amener une réponse positive ! Dans tous les cas, ne décourage pas et fais du mieux que tu peux. 
Enfin, n’hésite pas à relancer ton futur employeur après l’entretien, par téléphone ou par mail, à raison d’une fois par semaine. Certains poissons sont plus durs à ferrer que d’autres…   


Tous nos vœux de bonheur pour tes recherches !    
TROUVER UNE FORMATION
1500 formations disponibles

Ressources docs

40 ans d’expérience, 1500 formations, 30 000 Stagiaires
L’Ufcv, 1er organisme de formation au Bafa