A la une

Un animateur 100 % nature !

Avec l’été, les activités en extérieur sont stars ! A l’ombre dans les bois, au frais dans le jardin ou tous mouillés en bord de mer, les enfants vont expérimenter de nouvelles sensations et faire le plein de découvertes. Animateur en herbe ou chevronné, voici quelques bonnes idées pour réveiller l’esprit inventif et créatif des enfants et favoriser leur ouverture sur le monde du vivant… Cui cui, bzzz bzzz… SPLASH !

Promenons-nous dans les bois…

article animateur nature

Les forêts sont des refuges naturels qui regorgent d’espèces végétales et animales. Lieu privilégié pour se plonger au cœur de la nature, les bois peuvent paraître hostiles aux enfants qui n’ont pas l’habitude de se trouver dans ce milieu riche en odeurs, en bruits et aux jeux d’ombres et de lumières parfois étranges. Pour accompagner l’enfant dans la découverte de ce nouveau milieu, tu pourras mettre en place un parcours sensoriel. Utilise les ressources de la forêt, rassemble tes trappeurs et crée une vraie chasse :
  • À l’odorat : avec les plantes aromatiques, les fleurs, l’humus, les champignons… Fais-leur sentir l’odeur nauséabonde d’un champignon ou rassure-les avec l’odeur citronnée des aiguilles de certains sapins !
  • À l’ouïe : avec le chant des oiseaux et des insectes, le bruit du vent dans les feuilles, etc. Laisse-les apprécier le silence de la forêt ou lance avec eux une vraie chasse aux bruits !
  • Au goût : fais-leur goûter les baies… comestibles évidemment ;-), les mûres, les faines de hêtre, les châtaignes et les fraises des bois ! Tu pourras en profiter pour les sensibiliser à la dangerosité de certaines plantes, comme le muguet, la digitale, les baies de houx et d’if. Si vous ne connaissez pas la plante, mieux vaut ne pas prendre de risques et se contenter de la regarder plutôt que de la cueillir.
Avec les plus grands, tu peux rendre ce parcours plus amusant en occultant certains ou tous leurs sens : bander les yeux, boucher les oreilles, mettre un foulard sur le nez ou leur demander de laisser les mains dans les poches ! Tu libéreras un sens au fur et à mesure de la balade !

Clic-clac souvenir : Pour que les enfants conservent un souvenir de ce parcours sensoriel, ils peuvent conserver dans des sachets plastifiés, comme les petits sacs de congélation, tout ce qu’ils auraient pu ramasser lors de cette balade. Ils pourront ensuite créer un petit carnet naturaliste en collant leurs trouvailles, en dessinant et racontant leur expérience dans les bois.


article animateur natureA l’ombre des pommiers en fleurs…

Où que tu sois cet été en France, les campagnes sont très différentes et représentent autant de territoires de jeux ! Le bocage normand, les plaines céréalières de l’Est, les garrigues provençales… A toi de créer les jeux les plus fous et instructifs pour nos jeunes marmots en colo !
Et si tu organisais une chasse aux insectes ? Papillons, coccinelles, hannetons, cigales, grillons ou libellules, prépare les épuisettes ! Pour cela, crée des équipes de 3 ou 4 enfants qui seront équipés d’une épuisette, d’une boîte de transport et d’une fiche d’identification.

Le but du jeu : attraper un maximum de spécimens sur un périmètre défini. Bien sûr, les points ne compteront que pour chaque spécimen différent ramassé. Une nouvelle espèce piégée et ce sont des points récoltés ! Crée ton barème de points selon le milieu dans lequel tu es. Les bestioles les plus rares seront celles qui rapportent le plus de points. Évidemment, les insectes morts ou blessés ne sont pas comptabilisés. Les créatures seront libérées à la fin du jeu !

Clic-clac astuce : Préférez une chaude après-midi d’été pour organiser cette chasse aux insectes car en journées froides ou humides, ils sont moins vivaces et leur capture devient aléatoire. Cette chasse est une expérience idéale pour sensibiliser les enfants à l’environnement et pour les inviter à la prudence car certains peuvent piquer comme le frelon ou l’abeille.


article Animateur NatureLa mare aux canards…

Une rivière, un lac ou une mare, c’est une explosion de vies et de ploufs !
Pourquoi ne pas créer un aquarium de poche ? Il est possible de créer un petit appareil qui permettra aux enfants d’observer à loisir les invertébrés aquatiques qu’ils auront pêchés.

Fournitures : 2 plaques de plexiglas transparent / 1 tuyau souple / pinces à dessin.

Fabrication : Coince le tuyau entre 2 plaques de plexigas. Serre les 2 plaques avec les pinces à dessin. La pression des plaques sur le tuyau assurera l’étanchéité de ton aquarium de poche.

Utilisation : une fois que ton groupe a attrapé des spécimens, mets-les dans l’aquarium de poche. La faible profondeur entre les plaques entravera les mouvements des animaux et permettra aux enfants de les observer. Tu relâcheras la bestiole dès que l’observation sera finie.

Clic-clac insolite : Utilise une lampe derrière l’aquarium et les enfants pourront voir certains invertébrés comme le gammare (crevette d’eau douce) en transparence et observer ses organes internes !


Coquillages et crustacés…

article animateur nature

C’est parti pour le littoral ! Plages de sable fin, falaises rocheuses, marais salants… tous ces différents milieux sont propices à l’exploration. Et si on s’attardait sur les algues qui ne sont pas uniquement des perruques pour se prendre pour un monstre des mers ? Tu peux fabriquer un alguier pour les conserver. Attention, les algues sont fragiles et nécessitent un soin particulier.

Fournitures : buvard / bas nylon / film plastique adhésif / presse à plante

Utilisation : étale une algue sur une feuille, recouvre-la avec un bout de bas nylon, cela empêchera l’algue de se coller au buvard. Place le buvard et met le tout dans la presse à plantes. Réitère la procédure pour chaque algue à faire sécher en pensant bien qu’elles contiennent beaucoup plus d’eau que les végétaux terrestres. Il faudra donc changer le buvard fréquemment. Une fois séchée, recouvre l’algue de plastique adhésif pour protéger ses couleurs et des déchirures éventuelles.


Animer en extérieur : une question de bon sens

Quel que soit le lieu où se déroulera ta colo cet été, il y a quelques règles d’or que l’animateur nature doit suivre :
  • Respect des lieux visités sauvages ou non. En période de reproduction par exemple, les animaux ont besoin d’être tranquilles.
  • De nombreux animaux et végétaux sont protégés. N’hésite pas à te renseigner auprès des autorités locales avant de débuter ta chasse aux insectes !
  • Un animal capturé pour être observé devra être libéré dans des conditions équivalentes à sa capture : pas question de relâcher un crapaud en plein soleil loin d’un point d’eau !
  • Penser à l’environnement : ne pas jeter de papier par terre, ne pas piétiner ou cueillir toutes les fleurs ou végétaux.
  • Ne jamais cueillir de baies au ras du sol pour les consommer ! Elles peuvent être contaminées par un parasite très dangereux pour l’homme à cause de l’urine de renard.
  • Ne jamais cueillir et consommer de plantes que tu ne connais pas. Elle peut être toxique, ou interdite à la cueillette.

C’est parti pour un été riche en découvertes !
TROUVER UNE FORMATION
1500 formations disponibles

Ressources docs

40 ans d’expérience, 1500 formations, 30 000 Stagiaires
L’Ufcv, 1er organisme de formation au Bafa