A la une

À vos énigmes, prêts, pistez !

L’été approche à grand pas. C’est le moment idéal pour réviser l’organisation des jeux de pistes et d’énigmes en extérieur. Retrouve toutes les infos pour créer et animer simplement cette activité, mettre les enfants au vert et leur faire profiter des beaux jours tous ensemble.
Tu pourras même utiliser les idées données ici pour fabriquer des Escape Room par exemple, si les activités d'extérieures sont impossibles !

Les jeux de pistes et d’énigmes, des activités amusantes qui font grandir

Qui n’a pas participé à une chasse au trésor ou encore un grand jeu d’enquête ou d’énigme ! Que de bons souvenirs, mais pas que… ces activités très appréciées des enfants et des jeunes leur apportent aussi beaucoup ! Construire et organiser ces animations en tant qu’animateur est l’occasion de :

  • Favoriser l’autonomie des enfants,
  • Favoriser le dialogue, la communication, la coopération avec les autres,
  • Apprendre aux enfants à avancer en équipe et à répartir les tâches au sein de l’équipe,
  • Faire travailler l’esprit logique et la réflexion des enfants,
  • Sensibiliser à la nature, l’écologie et l’environnement,
  • Apprendre à s’orienter, se repérer,
  • Développer la curiosité...

Organiser un jeu de piste : un peu de travail pour beaucoup de fun !

But du jeu

Trouver un personnage, un lieu secret, résoudre une enquête ou une énigme. On se déplace d’un lieu à un autre en résolvant une ou plusieurs énigmes, en répondant à des questions, ou en réalisant une épreuve.

Mode de déplacement

Circulaire :
les équipes tournent dans le même sens et vont d’une épreuve à une autre dans le même sens avec la même échéance. Attention dans ce cas au timing qui est crucial, n’oublie pas ta montre !

En étoile :
après la résolution d’une énigme les équipes reviennent à la base centrale pour être redirigés vers un autre lieu.


Préparation du jeu

Construire les énigmes et les messages codés.

Tu as le choix entre plusieurs sortes de codes (auditifs, visuels…) parmi :

  • Le morse : … --- …
  • Les notes de musique
  • Le code des templiers
  • L’encre invisible
  • Lettres cochés sur un magazine ou un journal
  • Inversion de lettres dans chaque mot / Inversion de mot dans chaque phrase
  • Correspondance entre lettres (A = B) ou entre lettres et chiffres : avocat (A=4), avocette (A=7), Cassis (K=6), cassette (K=7)
  • Code de Trévanion (prendre la 3e lettre de chaque mot).
  • Lecture du message dans un sens défini : en carré, en escargot, en sillon…

Il faut toujours veiller à donner la clé de lecture aux enfants lorsque ceci est nécessaire (par exemple pour le morse). Celle-ci peut d’ailleurs être donnée sous forme de mini-énigme pour rendre le jeu plus difficile. Attention à ne pas prévoir des codes trop complexes, le principe du jeu reste avant tout de s’amuser et de parvenir au but final !

N’hésite pas à définir un thème, une histoire, un fil conducteur, si possible inspiré de la culture locale ou de l’environnement. Pourquoi ne pas créer pour l’occasion costumes ou maquillages ?


Choisir l(es) emplacement(s) de jeu

Le terrain de la colo ou de l’accueil de loisirs peut être un bon début. Mais n’hésite pas à élargir le cadre du jeu. Fais l’inventaire des sites proches qui sont riches et intéressants, des attractions, des lieux insolites… et étudie comment les utiliser dans le jeu. Tu n’es pas obligé de tout faire tout seul ! N’oublies pas que l’animation est un travail d’équipe et que les autres animateurs ont certainement de très bonnes idées ! Tu peux même imaginer faire participer une partie des enfants qui endosseront alors le rôle d’organisateurs du jeu !

Fais des repérages : accessibilité, proximité d’installations gênantes…

Balise les limites du terrain : soit sur le lieu de l’activité, soit sur les plans et cartes qui seront distribués aux équipes. N’hésite pas à signaler les lieux dangereux ou interdits sur la carte.

Attention aux temps de déplacements. Ils ne doivent pas être supérieurs aux temps de jeu. Excepté bien sûr, si les temps de trajets sont l’occasion d’une animation ou d’une épreuve : observation naturalistes, résolution d’énigmes, récupération d’objets en chemin, prise de photo…


Matériels et organisation

N’oublie pas de prévoir un double de toutes les énigmes et codes qui sera détenu par une personne à un point central du jeu.
Prévoit un ou plusieurs animateurs qui connaissent les énigmes et épreuves pour pouvoir relancer les équipes qui sont en difficultés.


Coté sécurité

Définit un signal de rassemblement qui permettra de regrouper tous les participants en cas de fin de jeu prématurée, d’incident, en cas de force majeure…

Le petit plus : joindre l’utile à l’agréable

Pourquoi ne pas…

  • Organiser le jeu lors la visite d’un musée, d’un monument ou d’un lieu riche ?
  • Recueillir de témoignage de personnages locaux détenteurs de savoirs.
  • Faire participer les commerçants et artisans locaux !
  • Sensibiliser les enfants à l’écologie, à la faune et à la flore…

Juste avant le jeu

  • Constituer les équipes
  • Distribuer les éléments de jeu : carte ou plan, crayon, appareil photo, liste d’objets à trouver, sac pour mettre les objets/plantes récupérés, feuille de route, carnet d’énigmes…
  • Rappeler les règles de sécurité et les règles du jeu

Après le jeu

Tu peux organiser toutes sortes de prolongements du jeu.
Par exemple :

  • Expositions des photos prises / objets récupérés lors des épreuves.
  • Peintures ou réalisation d’une grande fresque commune relative à tous les éléments appris
  • Récits de l’aventure…



BONUS : une variante originale, le jeu de l’oie géant !

Pour cette variante, tu auras besoin de :

  • Un terrain vaste et varié,
  • Un grand jeu de l’oie (1m sur 1m) collé sur un support rigide
  • Un dé
  • Un petit objet pour représenter l’avancée de chaque équipe sur le plateau de jeu (galet peint, épingle, jeton…)
  • Un plan grand format avec l’emplacement de chaque balise que chaque équipe consultera
  • Un plan distribué à chaque équipe SANS les emplacements des balises
  • Et bien sûr, autant de balises qu’il y a de cases sur le jeu de l’oie, avec autant d’énigmes et d’épreuves.

But du jeu :

atteindre la dernière case.

Fonctionnement :

Chaque équipe lance le dé, à tour de rôle. Le numéro de la case où elle tombe correspond au numéro d’une balise placée sur le terrain. L’équipe cherche l’emplacement de la balise sur le plan grand format, le reporte sur son plan, se met en recherche de la balise sur le terrain. Il doit trouver la balise, et en relever le défi (trouver un code, résoudre une énigme ou effectuer une tâche si c’est une case piège par exemple).

L’équipe revient ensuite au jeu de l’oie et après contrôle, relance le dé. La progression du jeu obéit aux règles habituelles du jeu de société : la place de chaque équipe est marquée sur le plateau de jeu. Comme pour les autres jeux d’orientation, la recherche des balises peut être rendue plus difficile en utilisant des plans moins détaillés ou en remplaçant chaque plan par des photos des balises !


Alors, qu'est ce que tu attends pour te mettre en chasse d’énigmes et d'épreuves originales ? En piste !
TROUVER UNE FORMATION
1500 formations disponibles

Ressources docs

40 ans d’expérience, 1500 formations, 33 000 Stagiaires
L’Ufcv, 1er organisme de formation au Bafa