A la une

Préparer son entretien d'embauche

Et oui, il faut préparer tes entretiens d'embauche ! Ça te permettra d'être plus confiant et à l'aise, et d’éviter d'être pris au dépourvu. Voyons ensemble quelques règles importantes à retenir pour passer sans problèmes tes entretiens et dégoter le job de tes rêves.


Avant l’entretien

  • Renseigne-toi sur ton futur employeur. Effectue des recherches sur la structure, l'employeur... Relis les notes que tu as prises pour écrire la lettre de motivation, relis l’annonce s’il y en a une.
  • Entraine-toi à te présenter en quelques minutes : fais un portrait rapide de toi, de tes expériences et de tes atouts pour le poste.
  • Réfléchis aux questions que peut te poser l’employeur (et aux réponses que tu pourras y apporter) : comment faire pour gérer des situations spécifiques comme organiser une sortie, un grand jeu ? Que faire s’il y a un accident…
  • Réfléchis également à des idées d'animation que tu pourras organiser, histoire de ne pas arriver les mains vides ! Tu montreras ainsi au recruteur que tu as compris en quoi le séjour allait consister, ses enjeux, son public, et que tu es d'ores et déjà capable de proposer des idées d’animations adaptées.
  • Prépare aussi les questions que tu vas poser à l’employeur. N'oublie pas que l’entretien d’embauche est un échange ! Tu as bien-sûr le droit de poser des questions et de vérifier si l’employeur te convient : comment fonctionne l’équipe, les séjours, l’organisation des journées ? Quel est le projet pédagogique ou le projet éducatif ?…
  • Choisis une tenue dans laquelle tu es à l’aise, sans être ni négligé ni trop habillé.
  • Emmène de quoi prendre des notes, ton CV et tous les documents qui peuvent être intéressant à montrer au recruteur.
  • Sois ponctuel ! Être à l’heure à ton entretien (et au travail aussi) montre ta motivation, ta rigueur et tout l’intérêt que tu portes pour le poste.

Le conseil du recruteur

Comme tu débutes, tu as encore peu d'expérience en animation. Pourtant ça ne veut pas dire que tu ne sais rien faire ! Il est donc important que tu mettes en avant tes expériences personnelles, mais aussi tes passe-temps en rapport à l'animation.
Si tu pratiques le dessin ou l'informatique, si tu joues de la guitare ou que tu es fan de lecture, si tu as déjà gardé les enfants de ta voisine ou organisé un après-midi de jeux lors de l'anniversaire de ton petit cousin... Toutes ces expériences sont précieuses ! Elles mettront en avant certaines de tes compétences pour l'animation et permettront de montrer ta motivation, ton engagement et finalement tes capacités à organiser des ateliers ou des activités !



Pendant l’entretien

  • Évite tous les mots réducteurs et péjoratifs du style : j’ai « un tout petit peu » travaillé avec « les marmots ». Dis plutôt : « j’ai une première expérience avec les enfants ».
  • Attention à ta posture ! Ne sois pas avachi sur ta chaise, regarde les employeurs dans les yeux, ai confiance en toi ! Ne parle pas trop vite, prends le temps et respire. Pas question de faire l’entretien en apnée.
  • Quand tu parles d’expériences négatives ou de difficultés que tu as rencontrées, pense toujours à finir sur une note positive. Montre que tu peux surmonter les difficultés : « J’ai rencontré des difficultés mais ça m’a appris à faire face à ce genre de situation et maintenant je sais comment réagir… ».
  • Et la rémunération dans tout ça ? Ce n’est pas tabou et c’est important de se renseigner. Par contre n’aborde cette question qu’en fin d’entretien.
  • Avant de terminer l’entretien, informe-toi sur la suite qui sera donnée à ta candidature. Sous quels délais pourras-tu avoir une réponse ? Et par quel biais ?

Le conseil du recruteur

Ce qui se dégage de ton attitude et de ta posture pendant l'entretien est très important.
=> Sois sûr de toi. Avoir de l'assurance, sans pour autant affirmer que tu es superman, montrera ton sérieux, ta motivation et ta capacité à encadrer un groupe.
=> Soit lucide sur ton expérience actuelle : inutile de dire que tu sais tout faire ! Ce n'est pas le cas quand tu sors tout juste de la formation théorique. Ce n'est d'ailleurs pas ce qu'on te demande ! Montre plutôt que tu es lucide sur ce que tu sais déjà faire et sur les tâches pour lesquelles il te faut encore progresser et être accompagné.
=> Soit dynamique. Animer consiste à donner vie à des projets, tu ne pourras donc démontrer ta capacité à animer qu'avec une attitude dynamique et alerte.

Ton engagement est aussi un point important pour un recruteur !
Animer en ACM ne consiste pas uniquement à gagner un (premier) salaire ! Le rôle de l'animateur est important et central. Il est là pour faire grandir les enfants, favoriser leur autonomie, les accompagner dans la découverte et la création. Il est aussi le garant de leur sécurité à tous les niveaux. Tu vois ce n'est pas anodin. Montrer que tu es engagé et que tu comprends la place de l'animateur sera toujours un plus en entretien.


Après l’entretien

  • Tu peux envoyer un mail de remerciement au recruteur. Il doit être court et synthétique. Il peut également te permettre de préciser un point important que tu aurais oublié pendant l'entretien.
  • N’hésite pas à relancer l’employeur s’il ne t’a pas donné de réponse dans les 15 jours (ou dans les délais qu’il t’a indiqués à la fin de l’entretien). Cela appuie une fois de plus ton intérêt pour le poste et les missions associées.

L’entretien téléphonique

Attention, certains employeurs font aussi des entretiens par téléphone. N’attends donc pas la dernière minute pour y réfléchir ! Tiens à jour une liste de tes candidatures, pour retrouver facilement quand et chez qui tu as postulé. Prépare des notes auxquelles tu pourras te référer pendant l'échange, sur tes points forts, tes expériences, le poste...
Pense aussi au message de ton répondeur téléphonique. Ne laisse pas un message qui pourrait donner une mauvaise image de toi pour un recruteur qui ne te connait pas encore !
TROUVER UNE FORMATION
1500 formations disponibles

Ressources docs

40 ans d’expérience, 1500 formations, 37 000 Stagiaires
L’Ufcv, 1er organisme de formation au Bafa